« N°1 des prix bas
depuis 2007 ! »
La qualité du service au service des prix

Tél 09 53 75 11 37

Prix d'un appel local depuis un poste fixe.
Attention Fermé >> Voir nos horaires

E-mail Nous contacter par e-mail

Voir le prix dans ma ville

avec mon code postal :

Ex: 35000, 75015
Entretien de chaudières

Restez informé toute l'année :
bons plans, prix en baisse !


Inscriptions groupées

Des prix plus avantageux !
Obtenez des réductions
en vous regroupant !

Inscriptions fioul groupées

Guide du Fioul > Chaudière au fioul > Fonctionnement d'une chaudière fioul

Fonctionnement d'une chaudière fioul

 

Cette page s’adresse à toutes les personnes possédant une chaudière au fioul et souhaitant savoir comment elle fonctionne, que ce soit par pure curiosité et désir d’apprendre ou alors éventuellement pour déceler l’origine d’une panne ou d’un dysfonctionnement. Dans ce dernier cas, nous vous recommandons tout de même de faire appel à un professionnel pour intervenir. Les chaudières sont des dispositifs complexes et dangereux quand on manque d’expérience.

 

Une chaudière fioul peut-elle fonctionner sans électricité ?

 

Habituellement, on a tendance à catégoriser les modes de chauffage par type de combustible : au fioul, au gaz, électrique, au bois… Dès lors on peut penser qu’une chaudière au fioul n’a besoin simplement que de fioul pour fonctionner et chauffer votre logement. Et bien sachez que non, elle a aussi besoin d’électricité. Effectivement, sans électricité : impossible de lancer le système de combustion de la chaudière par exemple, ni de faire circuler l’eau chaude dans les tuyaux. Voyons pourquoi plus en détails derrière ce lien.

 

Une chaudière fioul peut-elle exploser ?

 

Voici une question qui taraude bon nombre de possesseurs de chaudière fioul. Est-ce qu’une chaudière au fioul peut exploser ? Après tout, étant un dérivé du pétrole, le fioul est catégorisé comme un produit dangereux d’après la directive 1907/2008 du 18 Décembre 2006 du Parlement européen sur les substances chimiques. La question n’est donc pas illégitime. Afin de vous rassurer tout de suite, sachez que non, votre chaudière ne peut pas exploser et votre fioul ne peut pas s’enflammer tout seul. Il n’y a donc aucun risque à vous chauffer au fioul. Voyons pourquoi exactement dans cet article.

 

Le fonctionnement des différents types de chaudières fioul

 

Ensuite, il faut savoir qu’il existe différents types de chaudières fioul et chacune d’elle possède son propre fonctionnement. Vous avez certainement déjà du entendre parler des chaudières à condensation (ou très basse consommation), à basse température, à ventouse (aussi appelée à flux forcé), mixte (ou hybride) ou encore micro-cogénération (aussi appelée électrogène).

 

Revenons désormais point par point sur le fonctionnement de chacune de ces chaudières fioul.

 

La chaudière classique ou standard

 

Commençons par le fonctionnement d’une chaudière fioul classique, le modèle le plus répandu actuellement en France.

 

Le point de départ est l’arrivée du fioul domestique depuis la cuve dans la chaudière grâce à la pompe à fioul. Celui-ci doit ensuite se mettre à brûler pour créer la chaleur recherchée pour chauffer l’eau qui circule dans le circuit de chauffage partout dans la maison.

 

Pour entrer en combustion, le fioul doit être chauffé à une certaine température à l’aide du brûleur. Ce brûleur a pour fonction de déclencher la combustion en mélangeant le fioul à l’air.

 

Il en existe deux types : le brûleur atmosphérique, qui se sert de l’air ambiant dans la pièce et le brûleur à air soufflé qui récupère quant à lui l’air à l’aide d’un système de ventilation.

 

Le bruleur est une pièce complexe que l’on explique plus en détails dans une autre page, cependant il faut savoir que celui-ci contient entre autres :

  • Le gicleur, qui sert à pulvériser le fioul dans le mélange pour une meilleure combustion
  • L’électrovanne qui apporte le fioul jusqu’au gicleur
  • Le réchauffeur de fioul qui comme son nom l’indique réchauffe le fioul refroidit de la cuve
  • Les électrodes qui créent la flamme pour la combustion
  • La tête de combustion qui maintient et guide la flamme

Une fois la combustion produite, elle va chauffer l’eau qui circule dans le circuit allant jusqu’à vos radiateurs, votre plancher chauffant et parfois même votre eau sanitaire.

 

La chaudière à condensation ou très basse consommation

 

La chaudière à condensation, ou parfois appelée chaudière très basse consommation, est un type de chaudières assez récent qui tire parti d’un fonctionnement très ingénieux et simple à comprendre sur le papier pour atteindre un rendement exceptionnel de plus de 100%.

 

Cette nouvelle technologie de chaudières se sert des vapeurs de gaz et d’eau résultantes de la combustion du fioul et qui sont habituellement évacuées via les conduits de fumées et d’aération.

 

La chaudière à condensation conserve donc ces vapeurs et s’en sert pour réchauffer l’eau du circuit de chauffage en plus de la combustion classique. Suite à quoi la vapeur retourne à l’état liquide en se condensant puis est rejetée dans l’évacuation des eaux usées

.

Le fait de tirer parti de la moindre énergie dégagée durant le processus permet à ces chaudières de monter à des rendements énergétiques très élevés. Vous pouvez de plus bénéficier de certains crédits d’impôt en installant ce type de chaudières.

 

La chaudière à basse température

 

Le fonctionnement de la chaudière fioul basse température est très similaire à celui d’une chaudière classique. La principale différence réside dans le fait qu’elle chauffe l’eau, vous l’aurez deviné, à une température moins élevée.

 

Tandis qu’une chaudière standard chauffe l’eau jusqu’à 90°C, la chaudière à basse température ne dépasse pas quant à elle 50°C. L’avantage immédiat d’un tel fonctionnement est évidemment une baisse de la consommation de fioul puisque l’eau ne doit être chauffée que moitié moins. C’est particulièrement idéal au sein d’appartements ou logements plus petits qui n’arriveraient pas à rentabiliser l’utilisation d’une chaudière à condensation.

 

L’inconvénient principal cependant, est la nécessité d’installer des radiateurs basse température ou un plancher chauffant lui aussi basse température afin que ce type de chaudière fonctionne de manière optimale. De plus, il n’est plus possible de bénéficier d’un crédit d’impôts.

 

La chaudière à ventouse ou à flux forcé

 

A l’instar de la chaudière basse température, le fonctionnement de la chaudière à ventouse n’est pas très compliqué et similaire à celui d’une chaudière traditionnelle. Il s’agit d’ailleurs davantage d’un système de chaudières que d’un type en particulier. En effet, le système ventouse peut être trouvé  sur les chaudières classiques, à condensation et même à basse température.

 

L’air récupéré par le bruleur, d’ordinaire prélevé dans la pièce ambiante ou soufflé via une ventilation, est cette fois-ci pris à l’extérieur de la maison. L’évacuation se fait également au même endroit, directement en dehors du logement, via un conduit séparé.

 

L’avantage est que ce type de chaudières ne nécessite pas de cheminée et peut être installé à peu près n’importe où, dans un endroit non ventilé comme un placard par exemple. Il n’y a également aucun risque de se retrouver avec des fumées toxiques à l’intérieur.

 

La chaudière mixte ou hybride

 

La chaudière mixte trouve son intérêt dans le fait qu’elle possède deux chambres de combustion séparées pouvant recevoir deux types d’énergies : fioul/bois le plus généralement.

 

Vous pouvez ainsi passer d’une chaudière à l’autre selon vos besoins ou si l’une des deux tombe en panne. C’est en quelque sorte deux chaudières en une. Dès lors que le temps se fait moins rude, vous basculez sur l’utilisation de la chaudière bois et êtes en mesure de faire de belles économies. L’inconvénient majeur cependant, est qu’elle nécessite beaucoup de place et une intervention humaine pour le bois.

 

La chaudière micro-cogénération ou électrogène

 

Ce type de chaudières est encore assez récent et on le trouve encore très peu dans les foyers français. Il s’agit d’une déclinaison de la chaudière à condensation qui récupère l’eau des vapeurs de fumées afin d’atteindre un rendement énergétique optimal.

 

La différence se trouve dans le moteur mécanique qu’elle incorpore, contrairement aux autres modèles. Ce moteur est alimenté par l’énergie dégagée lors de la combustion du fioul domestique et qui est habituellement perdue. Le moteur, une fois en marche, servira à entrainer l’alternateur qui de son côté va produire de l’électricité (d’où son autre nom : la chaudière électrogène).

 

Cette électricité récupérée peut être utilisée pour faire fonctionner vos appareils électriques et permet de produire jusqu’à 80% de vos besoins domestiques. Vous pouvez également revendre le surplus directement à EDF ou tout autre distributeur d’électricité. Pour finir, cette chaudière micro-cogénération peut aussi fonctionner lorsqu’il y a coupure de courant.

 

 

fioulmoinscher.fr

fioulmoinscher.fr est le premier
site français qui s'est intéressé
depuis l'année 2008 aux livraisons de fioul sur internet
le fioul et les différents prix du fioul
fioul ordinaire (standard )
fioul supérieur ( qualité première )
fioul grand froid (- 21 degrés )
fioul GNR ( gazole non routier )

fioulmoinscher.fr vous propose le fioul moins cher et notre devise est prix, qualité, service.

Contact
Mentions légales

 

Fioul Moins Chertm 2017
Tous droits réservés

 

L'énergie est notre avenir,
économisons-la.