Saison de chauffage au fioul
« N°1 des prix bas du fioul depuis 2007 ! »
La qualité du service au service des prix
Voir le prix dans ma ville

avec mon code postal :

Ex: 35000, 75015
Entretien de chaudières

Restez informé toute l'année :
bons plans, prix en baisse !


Inscriptions groupées

Des prix plus avantageux !
Obtenez des réductions
en vous regroupant !

Inscriptions fioul groupées

>> Toutes les actualités

 

Vers une stabilisation du prix du fioul la semaine prochaine ?

opep

 

 

En ce moment même, les 14 pays membres du cartel de l’OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) se rencontrent à Vienne pour leur réunion semestrielle. Demain, leurs 10 partenaires les rejoindront. L’objectif cette fois-ci est de discuter à propos d’une hausse des quotas de production qu’ils se sont fixés depuis le 1er janvier 2017.

La raison ? La flambée récente des cours du brut suite à la sortie des Etats-Unis de l’accord nucléaire iranien ainsi que des sanctions qui ont suivis. La plupart des protagonistes comme l’Arabie Saoudite ou la Russie ne veulent pas risquer une baisse de la demande et préfèrent donc faire redescendre un peu les prix. A l’inverse, d’autres pays comme l’Iran, l’Irak ou le Venezuela s’y opposent. Les négociations risquent donc d’être longues jusqu’à samedi soir.

 

L’Iran ferme la porte aux négociations

 

« Nous nous devons d’être responsables et réactifs en déployant une offre adéquate », voilà les propos tenus par le ministre saoudien de l’Energie, Khaled al-Faleh. L’Arabie Saoudite et la Russie, 2 des 3 plus gros producteurs au monde avec les Etats-Unis, ont précisé hier avoir l’intention de proposer une hausse des extractions des membres et partenaires de l’OPEP d’1 million de barils par jour pour éviter un emballement et un resserrement du marché.

 

Cependant, suite à plusieurs revirements, l’Iran a finalement claqué la porte d’une réunion technique entre ministres ce jeudi soir en précisant qu’il n’y aurait pas d’accord lors de la réunion du vendredi, puisque pour appliquer le moindre changement il fallait l’unanimité de tous les membres du groupe. Récemment affaiblie par la sortie et les sanctions américaines à propos de son accord sur le nucléaire, l’Iran ne veut pas encaisser davantage de pertes en diminuant les cours.

 

L’Arabie Saoudite et la Russie déterminés

 

Pourquoi les saoudiens et les russes mettent en avant une augmentation de la production mondiale d’1 million de barils par jour ? Simplement car d’après les chiffres, l’accord initial visait une réduction d’1.8 million mais qu’au jour d’aujourd’hui, celle-ci est plutôt de l’ordre de 2.8 millions en raison de divers problèmes géopolitiques et économiques rencontrés par certains pays comme le Venezuela, l’Iran ou encore l’Irak. L’idée est donc de convaincre qu’il s’agit ici en réalité davantage d’une réallocation des quotas non utilisés. La Russie est d’autant plus insistante que ses entreprises privées ont de plus en plus de difficultés à expliquer cette baisse des extractions depuis début 2017 à leurs actionnaires au lieu de profiter de la remontée des prix.

 

 

 

fioulmoinscher.fr

fioulmoinscher.fr est le premier site français qui s'est intéressé depuis l'année 2008 aux livraisons de fioul sur internet. Le fioul et les différents prix du fioul : fioul ordinaire (standard), fioul supérieur (qualité première), fioul grand froid (- 21 degrés), fioul GNR (gazole non routier)

fioulmoinscher.fr vous propose le fioul moins cher et notre devise est prix, qualité, service.

Inscription partenaires

Facebook Twitter Google+

Contact
Mentions légales

 

Fioul Moins Chertm 2018
Tous droits réservés

 

L'énergie est notre avenir,
économisons-la.

FioulMoinsCher.fr