Saison de chauffage au fioul
« N°1 des prix bas du fioul depuis 2007 ! »
La qualité du service au service des prix
Voir le prix dans ma ville

avec mon code postal :

Ex: 35000, 75015
Entretien de chaudières

Restez informé toute l'année :
bons plans, prix en baisse !


Inscriptions groupées

Des prix plus avantageux !
Obtenez des réductions
en vous regroupant !

Inscriptions fioul groupées

>> Toutes les actualités

 

Un projet d'oléoduc géant divise le Canada

oléoduc transmountain canada

 

 

Cela fait des mois, voir des années, que le projet Trans Mountain prévoyant de tripler la capacité de l’oléoduc du même nom au Canada connait des rebondissements et divise la population. Récemment, la semaine dernière, le gouvernement canadien a même promis d’indemniser les pertes financières de l’entreprise en charge de la construction directement avec l’argent des contribuables. De son côté, la province de Colombie-Britannique, soutenue par des ONG et une partie de la population, continue de faire front et de s’opposer à ce projet qui présente d’importants risques environnementaux.

 

Bras de fer entre les gouvernements fédéral et provincial

 

Dans l’attente, la société américaine Kinder Morgan, responsable du projet, avait donné jusqu’au 31 mai au gouvernement fédéral pour trouver un accord avec le gouvernement provincial de Colombie-Britannique qui fait actuellement barrage. Son Premier ministre, John Horgan, n’avait pas perdu de temps dès son élection l’an dernier en s’attaquant directement à cet agrandissement massif de l’actuel oléoduc évoquant le risque environnemental causé par la multiplication des gros tankers aux abords de Vancouver où il débouche.

 

Le ministre fédéral des finances, Bill Morneau, tente de le faire fléchir en expliquant que les contribuables canadiens pourraient rembourser les pertes de l’entreprise à cause de ses tentatives de retarder ou de faire annuler le projet. A titre indicatif, l’agrandissement du Trans Mountain est évalué à 6 milliards d’euros pour faire passer sa capacité de 300 000 à 900 000 barils par jour d’Edmonton la capitale de l’Alberta jusqu’à Burnaby en Colombie-Britannique.

 

Entre défense de l’environnement et recherche du profit

 

Cela fait plusieurs mois que les manifestations se succèdent à Burnaby au sud de Vancouver de la part de différentes ONG et associations de défenseurs de l’environnement et des Premières nations. Pour elles, cette décision de Bill Morneau n’est rien d’autre qu’un chèque en blanc sur des fonds publics donnés à une compagnie pétrolière américaine pour sauver un oléoduc qui viole les promesses du Premier ministre Justin Trudeau sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre et les droits des autochtones. Pour le représentant de Greenpeace Canada, cela revient à jeter de l’argent par la fenêtre pour un très mauvais projet.

 

De son côté, Bill Morneau continue de soutenir un projet qui fournira, d’après lui, un moyen sûr et efficace d’acheminer les ressources naturelles vers les marchés internationaux pour y obtenir un meilleur prix. Rachel Notley, Première ministre de l’Alberta dont l’économie dépend du pétrole, a même menacé de couper les approvisionnements en pétrole et en gaz de la Colombie-Britannique.
 

 

 

 

fioulmoinscher.fr

fioulmoinscher.fr est le premier site français qui s'est intéressé depuis l'année 2008 aux livraisons de fioul sur internet. Le fioul et les différents prix du fioul : fioul ordinaire (standard), fioul supérieur (qualité première), fioul grand froid (- 21 degrés), fioul GNR (gazole non routier)

fioulmoinscher.fr vous propose le fioul moins cher et notre devise est prix, qualité, service.

Inscription partenaires

Facebook Twitter Google+

Contact
Mentions légales

 

Fioul Moins Chertm 2018
Tous droits réservés

 

L'énergie est notre avenir,
économisons-la.

FioulMoinsCher.fr