« N°1 des prix bas
depuis 2007 ! »
La qualité du service au service des prix

Tél 09 53 75 11 37

Prix d'un appel local depuis un poste fixe.
Attention Fermé >> Voir nos horaires

E-mail Nous contacter par e-mail

Voir le prix dans ma ville

avec mon code postal :

Ex: 35000, 75015
Entretien de chaudières

Restez informé toute l'année :
bons plans, prix en baisse !


Inscriptions groupées

Des prix plus avantageux !
Obtenez des réductions
en vous regroupant !

Inscriptions fioul groupées

>> Toutes les actualités

 

Hebdo Prix du Fioul 13 Septembre : Hausse

les prix du fioul et du pétrole augmentent

 

 

Nous sommes Mercredi et c’est le jour de la semaine où nous faisons notre désormais traditionnel point hebdomadaire sur l’évolution du prix du baril de pétrole (particulièrement le Brent) et par extension le prix du fioul. Cette semaine, le prix du fioul et du pétrole continuaient à progresser suite à plusieurs bonnes nouvelles pour le marché comme la hausse de la demande mondiale, la baisse de production de l’OPEP et la reprise d’activité de nombreuses raffineries aux Etats-Unis. Aucune ombre majeure au tableau n’aura su se mettre en travers du chemin pour contenir cette hausse.

 

Le marché pétrolier en train de se rééquilibrer ?

 

Aujourd’hui, 13 Septembre 2017, le baril de Brent s’échangeait pour environ 54.62 dollars vers 10h00, en hausse depuis l’ouverture Lundi matin où il avait débuté à 53.90 dollars. Il a même atteint son plus haut en 4 mois et demi Vendredi dernier à 54.80 dollars. Le prix du fioul domestique a  également continué à augmenter et passe de 688€ à 704€ les 1000L. Cela faisait depuis le mois de Mai qu’il n’avait plus franchi la barre des 700€.

 

Deux rapports mensuels très attendus par le marché ont été publiés hier et aujourd’hui : celui de l’AIE (Agence Internationale de l’Energie) et celui de l’organisation de l’OPEP. Les deux allant dans le sens d’un possible rééquilibrage du marché que les investisseurs sont lassés d’attendre.

 

L’AIE a pour sa part revu à la hausse ses estimations de la demande mondiale de pétrole en 2017. Celle-ci devrait augmenter de 1.6 millions de barils par jour au lieu des 1.5 millions prévus au mois d’Août. Cette hausse est principalement due à une révision en nette hausse de la demande au second trimestre.

 

De son côté, l’OPEP a publié les chiffres de production de ses membres pour le mois d’Août. Contre toute attente, la production totale s’est élevée à 32.755 millions de barils par jour (mbj) suite aux 32.834 mbj du mois de Juillet, soit une légère baisse. Celle-ci a été rendue possible notamment grâce à la baisse de production du Venezuela et de la Libye, tous deux au centre d’une grave crise politique.

 

Les raffineries américaines se remettent des ouragans

 

Après le passage d’Harvey la semaine dernière, de nombreuses raffineries avaient dû fermer par mesure de précaution suite aux fortes inondations. Vendredi dernier, le cours de l’or noir avait beaucoup chuté, les investisseurs craignant le pire à l’approche de l’ouragan Irma des côtes de Floride. Celui a néanmoins rapidement été rétrogradé au rang de tempête tropicale ce Lundi et n’aura pas causé autant de dégâts que prévu.

 

La plupart des raffineries ont donc pu reprendre rapidement leur activité et traiter toutes les réserves de pétrole qui commençaient à s’accumuler.  On peut également constater maintenant que les soucis subis par ces raffineries sont plutôt de l’ordre logistique que structurel, ce qui devrait se résorber très rapidement désormais.

 

 

 

fioulmoinscher.fr

fioulmoinscher.fr est le premier
site français qui s'est intéressé
depuis l'année 2008 aux livraisons de fioul sur internet
le fioul et les différents prix du fioul
fioul ordinaire (standard )
fioul supérieur ( qualité première )
fioul grand froid (- 21 degrés )
fioul GNR ( gazole non routier )

fioulmoinscher.fr vous propose le fioul moins cher et notre devise est prix, qualité, service.

Facebook Twitter Google+

Contact
Mentions légales

 

Fioul Moins Chertm 2017
Tous droits réservés

 

L'énergie est notre avenir,
économisons-la.