Saison de chauffage au fioul
« N°1 des prix bas du fioul depuis 2007 ! »
La qualité du service au service des prix
Voir le prix dans ma ville

avec mon code postal :

Ex: 35000, 75015
Entretien de chaudières

Restez informé toute l'année :
bons plans, prix en baisse !


Inscriptions groupées

Des prix plus avantageux !
Obtenez des réductions
en vous regroupant !

Inscriptions fioul groupées

>> Toutes les actualités

 

Du pétrole aux îles Féroé ? Pas pour tout de suite.

pétrole aux îles Féroé

 

 

Alors que l’Atlantique Nord ne manque pas de gisements pétroliers, les îles Féroé pourraient quant à elles commencer à désespérer d’en trouver sur leur territoire. Perdues entre la Norvège et l’Islande au beau milieu de l’océan Atlantique, elles ont suscité beaucoup d’intérêt depuis le début des années 2000 attirant bon nombre de compagnies pétrolières. Seulement, jusqu’ici, aucune d’entre elles n’a été en mesure de trouver de l’or noir en quantité suffisante pour être commercialisé. Le gouvernement n’a cependant pas renoncé et garde espoir pour le futur.

 

Un miracle aux allures de mirage

 

Les dernières recherches infructueuses n’ont pas l’air d’avoir entamé le moral du pouvoir en place. D’après la ministre des Finances de l’archipel danois, les féringiens sont convaincus qu’il y a du pétrole et du gaz naturel dans leurs sous-sol et que c’est juste une question d’attirer assez de compagnies pétrolières pour en trouver.

 

Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé. Au début des années 2000, des majors telles que le britannique BP, l’italien Eni ou encore le norvégien Equinor (anciennement Statoil) ont déjà tenté leur chance dans les eaux féringiennes. Malheureusement, après presque une dizaine de forages, toujours rien… ou presque. De petites quantités d’hydrocarbures ont bien été trouvées mais leur exploitation commerciale n’aurait pas été rentable.

 

La dernière compagnie pétrolière à avoir eu un bureau ouvert aux îles Féroé était Equinor et elle l’a fermé en 2015 en expliquant qu’ils avaient foré 4 puits d’exploration sans faire une seule découverte commerciale et vu le potentiel restant sur les îles, décision a été prise de partir. L’année dernière, seule 1 société s’est porté candidate pour une concession, sans même l’obtenir au final.

 

Une lueur d’espoir demeure

 

A l’institut géologique féringien, on préfère cependant voir le verre à moitié plein. Un expert reconnait que ça a été une déception, qu’il ne pouvait pas prétendre le contraire mais qu’il n’était pas surpris vu le timing. Celui-ci faisant référence à la chute historique du prix du baril en 2014, forçant les compagnies à réduire leurs investissements au strict minimum depuis cette année-là. Il ajoute de plus que les îles ont eu des signaux très positifs de certaines entreprises qui, travaillant dans les parages, se tournent de plus en plus dans leur direction.

 

Aux îles Shetland par exemple, qui se trouvent non loin au nord de l’Ecosse, de grandes nappes de pétrole ont été découvertes. Des géants comme Shell et Chevron souhaitent même développer les gisements Combo et Rosebank situés juste de l’autre côté de la frontière maritime avec les Féroé. Le ministre des Affaires étrangères, Poul Michelsen, se veut rassurant en évoquant qu’à quelques kilomètres seulement de la frontière, le Royaume-Uni trouve constamment du pétrole, c’est donc certain qu’il y en a également au large des îles Féroé. A-t-il raison ? L’avenir nous le dira.

 

 

 

fioulmoinscher.fr

fioulmoinscher.fr est le premier site français qui s'est intéressé depuis l'année 2008 aux livraisons de fioul sur internet. Le fioul et les différents prix du fioul : fioul ordinaire (standard), fioul supérieur (qualité première), fioul grand froid (- 21 degrés), fioul GNR (gazole non routier)

fioulmoinscher.fr vous propose le fioul moins cher et notre devise est prix, qualité, service.

Inscription partenaires

Facebook Twitter Google+

Contact
Mentions légales

 

Fioul Moins Chertm 2018
Tous droits réservés

 

L'énergie est notre avenir,
économisons-la.

FioulMoinsCher.fr